CABASSE réalise la Pearl rare

Apurna-amplificateur
Apurna, Helixir Audio, B.Audio, Absolue Creations… Les marques récentes de la Haute Fidélité française qui nous passionnent
10 novembre 2018
Les marques FOCAL et NAIM se sont mariées pour le meilleur
16 novembre 2018

Faut-il encore présenter Cabasse ? Bientôt 70 ans d’expérience dans le domaine de l’enceinte acoustique.

Personnellement, j’ai débuté dans la Hi-Fi avec les Cabasse Sampan Lourd, Léger, Brick … C’était au début des années 1980 et déjà, la marque Cabasse avait acquis une belle réputation. A tel point, qu’il n’était pas rare d’entendre « Ce sont les meilleures enceintes au monde. Elles sont garanties à vie ».

Revenons, si vous le voulez bien, au début de l’histoire.

Georges Cabasse a commencé à fabriquer des haut-parleurs pour les besoins des enregistrements qu’il réalisait, dans le but de reproduire avec le plus de véracité possible la réalité.

Il bâtit sa réputation avec la sonorisation du cinéma Le Grand Rex en 1952 où il inaugura le haut-parleur coaxial. Ensuite, il créa La Maison du Haut-Parleur et participa, par la suite, à la Semaine de la Haute-Fidélité, en compagnie de Pathé Marconi, Philips, Thomson … et Teppaz. C’est en 1958 qu’il démarra la fabrication de la première enceinte et de plusieurs amplificateurs intégrés.

En 1959 il s’installe à Brest et construit l’une des plus grandes chambres sourdes du monde (2 000 m²), pour réaliser les tests nécessaires à la mise au point des enceintes.

Ses travaux sur la structure des haut-parleurs lui ont permis d’innover avec le SCS (tous les HP de l’enceinte situés sur un même axe) qui donnera plus tard naissance à la sphère pulsante.

TF1, France 2, France 3 et Canal+ acquirent des Cabasse coaxiales pour sonoriser leurs studios.

En 1990, son fils Olivier lui succède au poste de président.
C’est ainsi qu’en 1997, les tweeters DOM sont dévoilés et en 2002 le coaxial TC22 (3 voies) est mise au point.

Après plusieurs difficultés, l’entreprise devient SA Cabasse Industrie.

En mai 2006, La Sphère est présentée au public et en septembre, Cabasse est rachetée par le japonais Canon.
8 ans après, en septembre 2014, la société montpelliéraine Awox, spécialisée dans l’audio et la musique dématérialisée, annonce le rachat de l’entreprise.

Auréolée de son succès, Cabasse redevient une entreprise française.

Rendez-vous compte. Cabasse c’est la sonorisation de la Géode, du porte-avion Charles De Gaulle, l’hôtel de ville de Paris, la cathédrale de Chartes, l’Opéra Comique de Paris, le palais du roi du Maroc, la berline Renault Vel Satis. (source Wikipedia et Forum Cabasse.)

Je me demande même si ce n’est pas Georges Cabasse qui a inauguré les premières écoutes en aveugle.

Samedi 20 octobre 2018, CABASSE présente THE PEARL aux visiteurs du Salon Paris Audio Vidéo Show.

CABASSE-The-Pearl

Enceinte connectée par excellence, la Pearl utilise un haut-parleur tri-axial (3 voies), équipé de son amplification intégrée, d’un convertisseur numérique-analogique capable de lire 24 bits et 192 kHz, qui permet d’accéder à Spotify, Tidal, Deezer, Napster ou Qobuz (service abonnement). Les radios web n’ont pas été oubliées et vos fichiers musicaux, hébergés sur un serveur local, sont accessibles via le protocole DLNA/NAS.

CABASSE-The-Pearl

Multiroom, connectée, sans fil et contrôlée via l’application Cabasse Streamcontrol, la Pearl peut aussi être utilisée vocalement avec un smartphone ou une enceinte compatible Google Home ou Amazon Alexa.

Et le son ?

J’y viens d’autant plus volontiers qu’elle a une sérieuse concurrente sur le marché. Je veux nommer Phantom du fabricant français Devialet.

CABASSE-The-Pearl Devialet-Phantom

Dotée d’une puissance sonore incroyable pour son volume, elle affiche des qualités musicales qui sont supérieures à son homologue Devialet.

Écoutée attentivement au Paris AV Show dimanche 21/10/2018, j’ai acquis la certitude, même si ça n’engage que moi, que la Pearl va plus loin que la Phantom.

Est-ce le système de calibration dont elle est dotée qui analyse automatiquement les caractéristiques acoustiques de la pièce et ajuste le son en fonction de son emplacement ?

Toujours est-il que le son qu’elle délivre est doux et ample, profond et homogène. La cohérence qui s’en dégage est probablement à mettre sur le compte de l’expérience acquise par Cabasse sur la Sphère.

La précision dont elle fait preuve d’un bout à l’autre du spectre n’a d’égal que son aptitude à couvrir toutes les fréquences du spectre audible, de 14 à 27.000 Hz, d’après les données du constructeur. La dynamique n’est pas en reste puisqu’elle est annoncée pour supporter 118 dB en crête.

CABASSE-The-Pearl

La Pearl a nécessité 3 ans de recherche et de développement qui ont permis d’aboutir à un résultat sonore qui dépasse tout ce que j’ai pu écouter dans cette catégorie de produit.

Un bien bel objet cette « perle » que Cabasse a équipée du meilleur de la technologie maison, celle qui a fait le succès de ses modèles coaxiaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.