La playlist pour évaluer votre chaîne hi-fi

L’Audio de France recrute
15 juillet 2019

Il va de soi que les meilleurs systèmes s’expriment à travers les meilleurs enregistrements. Mais à partir de quand peut-on affirmer qu’un élément en particulier ou qu’un système en général est meilleur qu’un autre ?
C’est précisément sur des messages complexes et sur sa capacité à les transmettre que le matériel révélera ses qualités et ses faiblesses.

Au fur et à mesure que nous faisons évoluer notre système, nous redécouvrons notre discothèque. Certains albums se révèlent beaucoup plus à leur avantage, d’autres nous semblent décevants. Ce qui invariablement finit par nous amener à vouloir tester jusqu’où on peut aller.
Cette démarche est généralement accompagnée par un très humain « c’est l’enregistrement qui est mauvais » lorsque le test n’est pas concluant.
Il est rare qu’un système, à l’occasion d’un changement de matériel, évolue sur tous les plans en même temps.

Bien souvent nous vivons des paliers qui mettent en avant une qualité ou une autre.
Ainsi un gain en transparence peut momentanément se heurter à des aigus difficiles ou un gain en matière, pas encore bien cadré, tourner au fouillis.
Pourtant, s’il est vrai que l’histoire du support d’enregistrement traîne des albums assez douteux, certains artistes sont ou étaient particulièrement méticuleux sur l’orchestration et le mixage, donnant des enregistrements qui doivent « passer ». Même s’ils sont difficiles.
Vous nous direz qu’il suffit de laisser de côté ce qui ne passe pas, ou que tant que le genre musical que vous écoutez en sort indemne, tout va bien.

Toutefois pour les plus aventureux souhaitant aller au « front », voici quelques suggestions de morceaux qui permettront d’arracher le sparadrap …
Autant vous le dire nous n’avons pas fait dans la facilité !
L’idée commune est que les meilleurs tests sont les musiques acoustiques.
Oui pour savoir si le timbre est juste, si la corde est bien pincée, si on perçoit bien les matériaux des instruments.
Mais cela ne suffit pas pour se sortir de toute situation.

– Pour la catégorie la plus redoutée, la qualité des aigus, on ne pourra esquiver les chanteurs très collés au micro et les sifflantes chuintantes qui en résultent.
On trouvera aussi des enregistrements si définis qu’ils ne pardonneront pas le moindre déséquilibre.
Mais cela ne doit pas, sur un système de qualité, être rédhibitoire.
1. Serge Gainsbourg – Melody.
Audio https://open.qobuz.com/track/30233892. Vidéo https://www.youtube.com/watch?v=I3WeNexb2a8
La Ballade de Melody Nelson restitue une articulation diabolique. Deux possibilité : si cela se passe mal, le scalpel vous écorche l’oreille, si cela se passe harmonieusement, la délicatesse apporte l’émotion de ce texte au chuchotement acidulé. A noter aussi les basses profondes qui passent parfois inaperçues.
2. Jamiroquai – A Funk Odyssey.
Audio https://open.qobuz.com/track/52742829. Vidéo https://m.youtube.com/watch?v=KHKyyVSAlvw
Pardonne très peu aux systèmes ascendants. No other comment vous saurez en écoutant.
3. Gossip – Love Long Distance.
Audio https://open.qobuz.com/track/5175741. Vidéo https://www.youtube.com/watch?v=W8ah8nKe6FU
Ah, ce morceau vous fera double usage : la voix ne doit pas écorcher et la percussion soutenue mettra à mal tout ampli ou DAC pas assez alimenté.
Si un système tient ce rythme il tiendra plus facilement les appels de courant d’un orchestre.
4. Michael Jackson – Jam.
Audio https://open.qobuz.com/track/11526896. Vidéo https://www.youtube.com/watch?v=JbHI1yI1Ndk
Une pièce d’horlogerie. C’est violent. Oui. Mais MJ fait partie des orfèvres du mixage, qui ne laissaient absolument rien au hasard. Artiste généreux, il souhaitait que l’auditeur retrouve chez lui l’impression du concert. D’où des mises en scènes complexes, des cumuls de pistes, des effets spéciaux, totalement intransigeants sur la rapidité, l’articulation, la bande passante, la cohérence et les timbres.

– Autre sujet de sueurs froides, les masses sonores et les sons saturés.
Comme nous ne reculons devant rien pour vous combler, nous vous offrons les deux ensemble !
5. The Dead Weather – Hang You From The Heavens. Rock alternatif.
Audio https://open.qobuz.com/track/12800450. Vidéo https://www.youtube.com/watch?v=MYWdRpM6Tp8
La guitare électrique, instrument complexe, chargée de timbres autant que stridente, et occasionnellement saturée. La saturation est déjà délicate en live, la restituer devient acrobatique sur nos systèmes.
6. Nightwish – Storytime.
Audio https://open.qobuz.com/track/49202945. Vidéo https://m.youtube.com/watch?v=5g8ykQLYnX0
Vous n’aviez pas prévu de faire connaissance avec du métal finlandais ? Tant pis. Car voici la masse symphonique qui virera directement au brouhaha si le système n’y prend pas garde.
7. Two Steps From Hell – Invincible.
Vidéo https://www.youtube.com/watch?v=VvhTNGr1lhc
Moins anarchique mais plus massif, un troupeau qui arrive, soulevant au loin la poussière de la savane, un rouleau compresseur…

– Pour vous récompenser d’avoir courageusement affronté ces épisodes, venons-en au chapitre timbres de voix.
8. Jacques Brel – Jojo.
Audio https://open.qobuz.com/track/50389477. Vidéo https://www.youtube.com/watch?v=MI3uHOC-e-4 et
9. Yves Montand à L’Olympia – Les Feuilles Mortes.
Audio https://open.qobuz.com/track/30936840. Vidéo https://www.youtube.com/watch?v=kLlBOmDpn1s
Brel, Montand, des incontournables que tout le monde connaît et reconnaît. C’est l’équilibre qui est le pivot de ce challenge. La voix ne doit ni être maigre ni trop chargée.

– Instruments live, qui percutent, sonnent et chahutent.
10. Hadouk trio – Live à FIP, Vol de Nuit.
Vidéo https://www.youtube.com/watch?v=uJQmcSzWPyM&list=PLtYZHC1dq7qhzXtIQD-dIGIjscl2NXeNB
Trop de systèmes confondent démonstratif spectaculaire et cohérence naturelle.
Il faut de l’air entre les instruments, qu’ils se distinguent mais ils jouent ensemble.

– Une autre difficulté : l’expression.
11. Mitsuko Uchida – Mozart, Fantaisie en C mineur, K.475, Adagio.
Audio https://open.qobuz.com/track/31824827. Vidéo https://www.youtube.com/watch?v=2w3511cVUec
Un sublime piano intimiste qui fera note après note la différence entre un énoncé et l’émotion. La musique doit s’écouler de manière évidente, avec beaucoup de subtilités et de nuances. Si votre auditoire reste figé comme au concert, c’est gagné.

– La torture, infligée à vos enceintes (et à vos oreilles si le système ne suit pas).
12. Louis Thiry, dans L’oeuvre pour orgue, Volume 1. Olivier Messiaen.
Enregistrée pour Calliope au début des années 1970 sur le grand orgue Metzler de la Cathédrale Saint-Pierre de Genève et qui est ici remastérisée et rééditée par le label La Dolce Volta, avec un niveau impressionnant pour les fréquences inférieures à 100 Hz, dans Les Corps Glorieux sur le titre IV. Combat de la Mort et de la Vie https://open.qobuz.com/track/53382673 et entre 1 et 5 kHz dans L’Ascension sur le titre III Transports de Joie d’une âme devant la Gloire du Christ qui est la sienne https://open.qobuz.com/track/53382679, la partie sera gagnée si votre auditoire vous réclame une allumette pour allumer un cierge. Nous ne plaisantons pas, c’est du vécu. Ce sera la preuve que votre ensemble est capable de restituer toute la majesté de cet instrument, y compris l’acoustique du lieu.

– Un album si difficile à restituer que peu se hasardent à utiliser dans les Salons de la Haute-Fidélité.
13. Miles Davis – L’album Tutu. Avec le morceau Tutu, évidemment.
Audio https://open.qobuz.com/track/6005242. Vidéo https://www.youtube.com/watch?v=sAMJy-PHzKE (1986 HQ).
Mais aussi Portia. Audio https://open.qobuz.com/track/6005244. Vidéo https://www.youtube.com/watch?v=eiIdeHm5Xnc, pour la diversité du jeu des musiciens et l’atmosphère qui en résulte. Sur cet album, la profusion des fréquences aigues vous fera fuir si votre équipement a tendance à trop « éclairer » le haut du spectre.
Des instruments utilisés, au matériel qui a servi à la prise de son, vous avez tous les ingrédients dans cette rubrique https://www.edmu.fr/2013/10/miles-davis-lalbum-tutu.html. Formation : trompette, clarinette basse, saxophone soprano, violon, guitare, basse, synthétiseurs, boîtes à rythmes. Technique d’enregistrement : utilisation de l’overdubbing ou re-recording, qui consiste à superposer l’interprétation d’une partie instrumentale ou vocale à un enregistrement déjà effectué. Miles Davis a enregistré ses solos de trompette sur les arrangements pré-enregistrés de Marcus Miller.

Comme ultime preuve que nous aimons la Musique et que nous apprécions ceux qui savent en parler, voici une analyse musicale particulièrement éloquente de Gilbert Dupuis, guitariste, titulaire du D.E.de jazz, professeur certifié d’éducation musicale, à propos de la musique de Miles Davis et de ses contemporains. http://leducation-musicale.com/tutu.pdf. Magnifique !

Voilà pour ce partage de montagnes russes, n’oubliez pas de prévenir vos voisins avant de démarrer, et bons tests !

Épilogue : Nous aurions pu vous proposer des morceaux tranquilles, du style une voix et une guitare, des enregistrements on ne peut plus plus faciles … sur lesquels on se serait attardé sur la précision de l’aigu, le romantisme du medium ou la profondeur du grave. Désolés mais ce n’est pas avec ce genre de musiques qu’on parvient à faire une réelle différence entre un bon système, qui a un réel potentiel et un autre qui assume correctement sa tâche. En hifi, c’est comme ailleurs, si vous voulez gagner du terrain, il faut oser prendre des risques. A la rédaction, nous assumons pleinement cette sélection. Car même si ce n’est pas le style de musiques que vous affectionnez, cette première liste permet déjà, à chacune et à chacun d’entre vous, de vérifier si votre équipement possède suffisamment de qualités pour vous faire vivre un vrai moment d’émotion musicale.

A suivre …

L’équipe de la rédaction.

N.B. Les titres qui n’ont pas de lien Audio n’ont pas été reconnus par la plateforme Qobuz.

2 Comments

  1. Vernier Daniel dit :

    Bonjour
    Et merci de cette sélection qui permet en effet de tester un système .

    • Il n’y a pas de quoi Daniel.
      Suivez notre actualité car nous complèterons cette liste par d’autres titres que nous ferons écouter au Salon Haute-Fidélité les 7 et 8 décembre prochains, à L’hôtel Marriott Paris Rive Gauche, salle Salon 2. Certains sont de véritables perles, en dehors du fait qu’ils nous servent de test pour nos essais. Musicalement vôtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.