OTHOPHASE, la renaissance d’une cellule mythique

apurna-audio-high-end
A comme Apurna, la Haute Fidélité Française de Prestige
25 janvier 2019
TOTALDAC, sur la plus haute marche de la conversion N/A
10 février 2019

Dans les années 1970 je me souviens de quelques écoutes mémorables de panneaux qui avaient la faculté de délivrer un son tri-dimensionnel et l’aptitude à restituer l’étendue d’une bande passante extrêmement large, à la manière d’un excellent large-bande.

Les enceintes qui étaient utilisées pour la circonstance étaient équipées de cellules orthophase GEGO.

Thierry CIROT, qui s’est passionné pour cette cellule depuis les années 80, a voulu se lancer un défi, celui de développer une nouvelle cellule Orthophase qui reprendrait les qualités de l’originale, tout en l’améliorant. Réalisée entièrement de manière artisanale, il l’a appelée ATB2G.

Laissons-le nous raconter son histoire : « En 1961 Georges POUTOT & Georges GOGNY inventent la cellule GEGO, une orthophase dont les caractéristiques techniques sont précises, la réalisation et la fabrication d’une extrême complexité mais dont les qualités acoustiques sont exceptionnelles et reconnues par les audiophiles les plus exigeants et à l’époque, par le monde entier.

Ce haut-parleur large bande équipé d’une membrane en polystyrène d’une surface de 10×10 cm, rencontre un succès mondial, tombe dans l’oubli et disparait en 1970. Pendant 50 ans ce haut-parleur incroyable n’est plus représenté dans notre petit univers audiophile français (une copie en plastique ne rencontre aucun succès). Lors de ces années 60, je suis adolescent et parisien et déjà ce sujet me passionne. En 1980 je fais l’acquisition de 20 cellules GEGO et découvre ce dont je rêvais depuis des années : un son d’une pureté, d’une dynamique et d’une image, rarement égalés. Je profite de ces deux fois 10 cellules puis vois lentement se dégrader mes orthophase GEGO. Je décide alors de démarrer la renaissance de ce HP et ME LANCE UN VRAI DÉFi.

4 années se sont déjà écoulées depuis et elles m’ont demandé des heures incalculables de travail car non seulement la tâche était immense mais mes compétences n’étaient pas très abouties en 2014. La première cellule ORTHOPHASE ATB2G est une révélation, on est très proche de la cellule originale Gego. Les timbres sont clairs et précis le grave absent sur la Gego est très présent défini et précis, reste le haut médium un peu agaçant comme sur tout HP large bande qu’il faut corriger par un LRC*. Je décide donc de ma lancer vraiment et de créer une petite entreprise artisanale, marque déposée INPI « ORTHOPHASE ATB2G », et de proposer 3 modèles. Un modèle équipé de 11 cellules en ligne acoustique, assez directif mais tellement précis et aéré, un modèle de baffle plan en 3 cellules et en 8 ohms pouvant être associé à un caisson en configuration triphonique, enfin un modèle en 11 cellules mais montées en cintre. Les courbes de réponse et les caractéristiques sont affichées sur le site www.orthophase.com. Les démonstrations se font sur Audio Research SP11 et ML3, Mark Levinson ou Classic 120 Audio Research . »

Thierry nous dit que « le manque de grave que l’on pouvait reprocher aux cellules GEGO a été corrigé sur les cellules ATB2G , que la dynamique est uniformément répartie et que rien n’échappe à la texture de la membrane qui reproduit chaque détail, laisse libre les transitoires et supporte les subtilités des enregistrements. »

Et je le crois d’autant plus volontiers que c’est l’impression que j’avais ressentie à l’époque malgré les limitations du modèle d’origine. Vous pensez bien qu’une écoute s’impose.

Je dois aussi vous dire qu’Eric et moi sommes curieux des réalisations et des technologies qui s’inscrivent en marge des productions habituelles. Raison de plus pour aller découvrir ces panneaux, surtout s’ils sont alimentés par les électroniques Audio Research SP11 et Classic 120, sans compter le Mark Levinson ML3, un des meilleurs amplis fabriqués par Mark Levinson, himself, 3 références absolues des années 1980/1990 que j’ai bien connues.

L’Audio de France, dans sa mission de vous faire partager des expériences uniques, que nous avons déjà évoquées, vise également à sensibiliser le public à une qualité de restitution musicale qui lui permet de s’approcher le plus possible de la musique vivante.

Rendez-vous sera pris pour une écoute approfondie des enceintes Orthophase ATB2G.

(*) LRC est un correcteur de la bosse attachée à tout haut-parleur large bande. A 3500 Hz la bosse doit être abaissée, gommée mais non filtrée. Ce LRC (self condensateur et résistance) est important pour linéariser le message musical.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.